Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favorisEnvoyer cette page à un amiImprimer ce document.

Les pratiques collectives

La pratique collective est indispensable aux musiciens

Orchestre à cordes

Comme son nom l'indique, un orchestre à cordes est un ensemble formé exclusivement d'instruments à cordes. Si toutes les combinaisons sont possibles au gré des compositeurs, il est classiquement basé sur l'ensemble des instruments à cordes frottées : violons divisés en deux sections habituellement égales, altos, violoncelles et contrebasses.

 

Selon les périodes ou les genres musicaux abordés, à cette formation fondamentale, peut être ajouté un clavecin, une harpe, plus rarement un piano. Le nombre d'instrumentistes par pupitre peut être très variable d'une œuvre à l'autre : de quelques musiciens pour un orchestre de chambre (2/3 premiers violons, 2/3 deuxièmes violons, 2/3 violons altos, 2 violoncelles et 1 contrebasse par exemple), il peut être formé de la section complète des cordes d'un grand orchestre symphonique, dépassant souvent 60 musiciens.

 

Au 17e siècle, l'orchestre à cordes sert de base constitutive à l'orchestre naissant, plus exactement "aux" orchestres naissants : c'est à partir de sa structure que les différentes combinaisons avec les autres familles instrumentales (bois, cuivres et percussions) vont évoluer pour arriver deux siècles plus tard au grand orchestre symphonique.

 

Si l'orchestre à cordes possède un répertoire spécifiquement écrit pour lui, il n'est pas rare que des arrangements, venus principalement de quatuors à cordes ou d'œuvres symphoniques, soit adaptés pour cette formation.

Orchestre d'harmonie

Un orchestre d'harmonie (ou harmonie) est un ensemble musical regroupant la famille des bois, la famille des cuivres et la famille des percussions, (à ne pas confondre avec la fanfare formée uniquement de cuivres et de percussions).

 

Son répertoire comporte beaucoup d'arrangements, mais certains compositeurs ont écrit et mis en valeur cette formation.

 

Chant choral

Dans la musique occidentale, une chorale désigne un ensemble vocal, dont les membres, appelés choristes, chantent collectivement les différentes parties musicales destinées à ce type de formation sous la direction d'un chef de chœur.

 

Le mot "chorale" est globalement synonyme de "chœur". Les deux mots ont cependant des connotations différentes :

  • "Chœur" renvoie habituellement à un ensemble constitué de choristes professionnels et rémunérés, recrutés par une institution ou un organisme officiel : "le chœur de tel théâtre", "le chœur de telle région", "les chœurs de tel opéra", etc.
  • "Chorale", au contraire, désigne plus volontiers un groupe d'amateurs, la plupart du temps bénévoles, volontairement réunis autour de l'amour du chant choral : "la chorale d'un collège", "la chorale du village", etc.

 

De façon intermédiaire, le terme "ensemble vocal" désigne un groupe plus petit et/ou avec une exigence musicale plus grande, même s'il est amateur.

 

Les membres d'une chorale peuvent être répartis en plusieurs groupes, appelés pupitres ou voix. Ces divers groupes sont destinés à interpréter autant de parties musicales différentes.

Par exemple, une chorale mixte comprend le plus souvent quatre pupitres, deux pupitres féminins - soprano et alto - et deux pupitres masculins - ténor et basse (chœur SATB).

 

Les chorales peuvent également se distinguer par le choix du répertoire, avec une large variété de situations dictées par des choix musicaux ou de nature plus sociologique

 

Chœur d'enfants

Un chœur d’enfants est un chœur où les parties de soprano, ainsi que souvent celles d’alto, sont chantées par des enfants et/ou des adolescents.

 

Les chœurs de garçons ont longtemps été les plus répandus, en raison de leur rôle liturgique et de l'interdiction autrefois faite aux femmes de chanter dans les églises

 

Les termes plus spécifiques de "maîtrise" désignent à l’origine, en France, des chœurs de garçons, liés historiquement aux liturgies de l’Église catholique. En plus d’offrir des formations musicale et religieuse poussées, les maîtrises étaient de véritables écoles d’éducation générale, rattachées à de grandes paroisses ou à des cours royales.

 

Aujourd’hui existent des chœurs de garçons autonomes et laïques. Par ailleurs, la généralisation de la mixité dans l’éducation et des activités péri-éducatives s’est traduit par l’apparition et le développement de chœurs d’enfants mixtes.

Musiques traditionnelles

Où l’on reparle de belles vielles aux belles musiques qui se perpétuent de bouche à oreille et d’oreille à oreille.

 

Ici pas besoin de connaître le solfège pour pratiquer la musique. On parle d’oralité, on parle d’écoute. On écoute et on joue. On joue et on aime !

Musique ancienne

Il est courant d'associer le terme de "musique ancienne" aux périodes musicales suivantes :

  • la musique médiévale
  • la musique de la Renaissance
  • la musique baroque.

 

Atelier Jazz Rock

Le jazz-rock est un courant musical né vers 1970 qui mêle des éléments venus du jazz avec d'autres courant musicaux comme le rock et le funk.

 

Le jazz-rock a permis d'élargir considérablement le public du jazz, qui s'était beaucoup réduit avec le free jazz, et a généré de nombreux succès commerciaux. Le mouvement est surtout marqué par Miles Davis, Frank Zappa et le groupe Weather Report.

 

À la fin des années 1960, certains musiciens de jazz, emmenés par Miles Davis (In a Silent Way, 1969, suivi de Bitches Brew, 1970), expérimentent le mélange des formes et des techniques d'improvisation du jazz avec les instruments électriques du rock ainsi que les rythmes de la musique soul et du rhythm and blues.

 

Parallèlement, quelques artistes issus du rock commencent à intégrer des éléments venus du jazz à leur musique ; Frank Zappa fut un pionnier avec son album Hot Rats de 1969. C'est au cours des années 1970 que la fusion connaît son heure de gloire mais le style a continué à évoluer et à être représenté jusqu'à aujourd'hui.

Banda/fanfare de rue

La musique de banda oscille entre musique paillarde et airs populaires, et airs dérivés de jazz, de blues, teintés de salsa ou encore des arrangements de musique classique qui rendent toute la dimension harmonique à ces formations musicales dont l'intérêt principal est de produire une vraie harmonie.

 

Cette musique vient directement de la "calle jarauta de iruña". Les "pasa calle" sont essentiellement des hymnes des peñas de pampelune. Le répertoire se complète par des "jotas", des pasodobles et des morceaux sud-américains.

 

La musique de variété n'est pas beaucoup jouée par ces formations, ou alors elle est détournée de manière plus humoristique.

Atelier Percu latines

La batucada est un genre de musique avec des percussions traditionnelles du Brésil dont les formules rythmiques en font un sous-genre de la samba. Par extension, on utilise le terme de batucada, en France, pour désigner un groupe de musiciens pratiquant ce genre musical. La batucada est née à Rio de Janeiro.

 

L'ensemble des instruments (pour la plupart des percussions) constitue une batterie de percussions dont le "battement" (batucada en brésilien) est à l'origine du nom.

 

La batterie de percussions est au cœur des écoles de samba de Rio de Janeiro et assure la partie rythmique de leurs compositions musicales (sambas de enredo). On parlera alors dans ce cas de batterie de samba.