Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favorisEnvoyer cette page à un amiImprimer ce document.

Situation géographique

Un territoire, entre ville et campagne

La communauté d'agglomération de Blois est située en Loir-et-Cher, à 180 km de Paris et bénéficie de l'axe autoroutier Paris/Bordeaux (A 10).
Au sein de la communauté d'agglomération, espaces ruraux et urbains se côtoient, domaines agricoles et forestiers se mêlent harmonieusement aux paysages culturels de la vallée de la Loire, inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. Blois, ville centre de 50 000 habitants, coexiste avec de nombreuses communes de moins de 1 000 habitants. Agglopolys, avec ses 732 km², trouve là sa richesse et son équilibre.

 

Vassal

Un territoire à taille humaine

  • Une superficie de 732 km2, dont 400 km² de terres agricoles et 170 km² de surface boisée
  • 43 communes, dont 42 de moins de 3 000 habitants
  • 108 460 habitants, soit 31,8% de la population du Loir-et-Cher
  • 52 000 emplois, soit 41% du Loir-et-Cher

Un territoire diversifié

Les unités paysagères d'AgglopolysVoir l'image en grand

 

La communauté d'agglomération de Blois compte 5 grandes unités paysagères :

 

La Gâtine tourangelle

Pays de bois et de grandes cultures, qui ondule doucement en une succession de prairies, de vastes parcelles de labours, de boqueteaux et de forêts. Les terres sont plus lourdes et plus caillouteuses qu'en Beauce. Les moins bonnes terres sont occupées par les bois : la gâtine tourangelle se différencie de la Beauce par ses boisements plus importants, notamment dans la partie sud de l'entité paysagère.

Les villages occupent souvent les hauts de pente ou les coteaux et sont proches de ruisseaux, le plateau étant réservé à la production agricole.

Des fermes isolées parsèment le territoire et sont visibles de très loin du fait de l'ouverture du paysage. Des silos et des hangars ont permis l'adpatation de la ferme aux besoins agricoles contemporains.

 

La Petite Beauce

Région plane parcourue de vallées peu profondes, au caractère agricole fort.
Elle se caractérise par de grands horizons où chaque variation (silos, pylônes, autoroute, extensions bâties du paysage, bosquets, jachères) est fortement perceptible du fait de la relative homogènéité du paysage.
L'habitat est groupé au sein des villages afin d'économiser l' espace. La région doit sa remarquable unité à sa géologie : ce plateau uniforme est presque exclusivement constitué de calcaire très perméable de l'Aquitanien.qualités.

 

La Sologne viticole

Elle se différencie de la Grande Sologne par des espaces plus ouverts, avec une plus faible part de forêts. La vigne y est présente avec des territoires reconnus en AOC (Cheverny et Cour-Cheverny), mais il existe également diverses cultures (fraise, asperge blanche, poireau, céréales, arboriculture) adaptées à une diversité de sols. La forte dispersion de l'habitat et des propriétés de petites tailles sont également caractéristiques.

 

La Vallée de la Cisse

La vallée de la Cisse est d'abord remarquable par sa topographie : depuis le plateau de Beauce, son incision dans le coteau crée des belvédères, et les villages viennent se nicher dans le creux de la vallée. Le val comporte de nombreux lavoirs et moulins liés à la rivière.

L'unité paysagère se décompose en réalité en trois sous-ensembles :

  • Le val ample et diversifié, comporte une diversité de milieux : polyculture, petits bosquets, bocages, résidus agricoles, petits vergers, ripisylves et peupleraies.
  • Le val encaissé, à fond plat et couvert d'une véritable "langue de peupleraies", dont la commune centre est Saint-Bohaire.
  • Le val protégé, situé en amont, s'organise autour de la réserve naturelle de Grand Pierre et Vitain. Il se compose de milieux riches et spécifiques. Les villages sont tournés vers la Beauce.

 

Le Val de Loire

Les paysages de Loire se caractérisent par un grand paysage et de larges perspectives horizontales. Ils constituent un espace naturel de grande biodiversité.
Le lit de la Loire a été profondément modifié par l'homme : la protection contre les inondations grâce aux levées et aux boires a modifié le paysage. Axe de communication pendant plusieurs siècles, la Loire a fortement influencé le développement du territoire, en dépit du risque d'inondation.
Aujourd'hui, le val de Loire est source de développement touristique grâce à son patrimoine reconnu par son classement au patrimoine mondial de l'UNESCO. Sa préservation et sa mise en valeur pourront permettre une meilleure appropriation par les habitants et les touristes.

 

Le paysage comprend également deux grandes forêts domaniales, la forêt de Russy et la forêt de Blois, ainsi que l'agglomération de Blois