Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favorisEnvoyer cette page à un amiImprimer ce document.

Plan de Déplacements Urbains (PDU)

Le premier PDU d'Agglopolys est un plan d'actions d'une durée de 10 ans (2013-2022) qui vise à développer une organisation complémentaire entre les différents modes de transports dans l'agglomération.

Qu’est-ce qu’un PDU ?

Le plan de déplacements urbains est un outil de programmation sur les actions à entreprendre pour organiser les déplacements à moyen et long terme.
Il a pour objectif majeur la réduction du trafic automobile et ses nuisances au profit d'un développement de l'usage des transports en commun et des modes dits « doux » comme le vélo ou la marche à pied.

 

A l'échelle communale, les Plans Locaux d'Urbanisme doivent pour leur part être compatibles avec le PDU.

 

Les perspectives du PDU d'Agglopolys

Une enquête « déplacements », auprès d’un échantillon de 1 500 personnes, a été menée au cours du 1er trimestre 2008 par Agglopolys sur son périmètre, ainsi qu’auprès des communes de Molineuf, Orchaise, Coulanges, Chouzy-sur-Cisse, Onzain, Huisseau-sur-Cosson, Mont-Près-Chambord et Chambon-sur-Cisse.
Elle a permis de connaître les habitudes de déplacement sur l’agglomération quel que soit le mode de transport utilisé.

 

Elle a révélé que :
 - 66% des déplacements se font en voiture (souvent par une personne seule),
 - 24% à pied
 - 4% en transport en commun
 - 2% à vélo
 - 4% autres

 

Forte de ce constat, Agglopolys s'attache en particulier à :

  • Initier une politique de déplacements cohérente avec le développement de l’agglomération en termes d’habitat, d’emplois et d’activités de loisirs,
  • Anticiper le vieillissement de la population ainsi que la hausse du coût de l’énergie en proposant des alternatives durables qui tiennent compte de la protection de l’environnement

Les acteurs associés

Les partenaires institutionnels qui font partie du Comité de pilotage du PDU et des différents groupes de travail sont :

  • les 48 communes membres,
  • le Conseil général de Loir-et-Cher,
  • le Conseil régional du Centre,
  • l'Etat,
  • la Chambre de Commerce et d'Industrie territoriale de Loir-et-Cher,
  • l'ADEME (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).

 

Par ailleurs, des ateliers de concertation ont été spécialement créés. Ils rassemblent de nombreux acteurs locaux ou associatifs impliqués dans les domaines de la sécurité routière, du vélo, de l'accessibilité, de l'aménagement, de l'économie.