Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favorisEnvoyer cette page à un amiImprimer ce document.

Le développement du pâturage

Agglopolys développe le pâturage sur son territoire

Avec près de 400 exploitations agricoles et plus de 40 000 ha cultivés, l'agriculture constitue un secteur économique à part entière sur le territoire d'Agglopolys. La Communauté d'agglomération soutient en particulier le développement des circuits courts et des filières biologiques, mais développe également le pâturage, très bénéfique pour la biodiversité.

Le pâturage sur le territoire d'Agglopolys

Dans le cadre de sa politique de préservation de la biodiversité et de son plan d'actions pour les paysage, Agglopolys développe la gestion des espaces de nature par les animaux, à l'échelle de son territoire (projet soutenu par l'Union européenne, l'Etat et la Région Centre-Val de Loire).


Les parcelles pâturables

Les parcelles sont situées sur 7 communes : Blois, Chaumont-sur-Loire, La Chaussée Saint-Victor, Saint Gervais-la-Forêt, Valloire-sur-Cisse, Veuzain-sur-Loire et Vineuil.

Elle représentent une surface pâturable de 126 hectares, appartenant à Agglopolys, la Ville de Blois, l’État (bords de Loire), et la Fondation de Pêche.


Certaines parcelles sont situées sur des sites remarquables, comme sur l'espace naturel sensible du Champ de tir de Russy, ou sur du zonage Natura 2000 (bords de Loire), présentant une biodiversité riche devant être préservée.


Le collectif d'éleveurs

Le troupeau de moutons appartient aux Bergers du Val de Loire, collectif de 3 éleveurs :

  • Céline BOULAY-POQUET (Chitenay)
  • Matthias HALLOUIN (Les Montils)
  • Mathilde PARMENTIER (Vernou-en-Sologne).


Les moutons de ce troupeau sont de race solognote (race très ancienne, en déclin, appréciée pour sa rusticité).

Une saison type de pâturage, avec des transhumances

L’année 2020 a été l’année test pour la mise en place d’une saison complète de pâturage :

  • Début avril : le troupeau (environ 150 brebis et leurs agneaux) arrive sur les prairies du Lac de Loire
  • Début juin : transhumance pour se rendre sur les prairies du Centre aquatique Agl’eau et de l’Espace naturel Sensible du Champ de Tir
  • Mi- juin : nouvelle transhumance en deux temps : première halte sur les prairies de Candé-sur-Beuvron pour rejoindre le site du plan d’eau de la Ballastière à Valloire-sur-Cisse
  • Septembre : expérimentation de pâturage sur les berges de Loire à Chaumont-sur-Loire.

L’année 2021 va s’organiser sensiblement de la même manière : pâturage des prairies d’amont vers l’aval, en reliant les différents secteurs par des transhumances (moins de stress pour les animaux et plus écologique !).

Le troupeau à l'Agl'eauVoir l'image en grand Le troupeau à l'Agl'eau

L'élevage extensif, un outil adapté au paysage et à la biodiversité

Objectifs du pâturage :

  • maintenir, préserver et valoriser le paysage sur le territoire d'Agglopolys, et notamment le paysage patrimonial ligérien (l’un des principaux facteurs d’inscription de la Loire au patrimoine mondial de l’UNESCO) ;

  • participer à la préservation des milieux ouverts (pelouses et prairies), et donc à la préservation de cette biodiversité riche et bien spécifique en termes d’habitats et d’espèces associés ;

  • contribuer au développement et à la pérennité de l'activité agricole d’élevage, avec une participation à la conservation de races rustiques locales ;

  • participer au maintien de zones d'expansion et d’écoulement des cours d'eau (Loire et affluents), afin de contribuer à réduire l’impact des crues sur les secteurs habités ;

  • participer à une dynamique territoriale en terme d'animation et d'attractivité (tourisme, sensibilisation).

L'opération Pasto'Loire, une action qui a fait ses preuves en bord de Loire

Le pâturage extensif est un mode d'entretien des pelouses et prairies remarquables de bord de Loire, permettant de préserver la biodiversité et maintenir le bon écoulement des eaux, conformément aux objectifs fixés par le Plan Loire grandeur nature et par Natura 2000.

pasto'Loire

Le projet Pasto'Loire, né dans le Loiret avec cet objectif, rassemble aujourd'hui aux côtés du Conservatoire d'espaces naturels Centre-Val de Loire de nombreux porteurs de projets. Tous sont réunis afin d'étendre, sur de plus grandes surfaces à préserver et entretenir, la mise en place de cette pratique traditionnelle reconnue et ce, dans le cadre d'une économie d'élevage durable.

En savoir davantage sur cette opération