Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favorisEnvoyer cette page à un amiImprimer ce document.

Environnement / Cadre de vie

Valorisation et élimination des déchets, assainissement, voirie, biodiversité... Agglopoys s'engage en faveur de la qualité environnementale.

Déployer un service public performant, responsable et durable pour offrir à ses habitants un cadre de vie appréciable : telle est l'ambition d'Agglopolys, très fortement engagée en matière de développement durable.

Elle initie et met en œuvre des actions innovantes, comme la mise en place d'un fonds de soutien à la maîtrise des consommations énergétiques dans ses communes, la réalisation d'une campagne de thermographie aérienne destinée à déceler les déperditions de chaleur, la création d'un dispositif de ramassage scolaire pédestre ou encore l'attribution, aux particuliers, d'une subvention pour l'achat d'un vélo à assistance électrique.  De quoi soutenir et encourager les initiatives des communes et de ses habitants !

La Communauté d’agglomération de Blois élabore actuellement son projet de territoire durable, qui, à terme, déclinera des actions concrètes destinées à assurer un développement équilibré et durable de son territoire.

Agglopolys agit également au quotidien pour garantir à ses habitants une qualité de leur cadre de vie et préserver leur environnement.

Assainissement

L'assainissement des eaux usées permet de garantir la sécurité sanitaire des populations. C'est un enjeu majeur de santé publique et de protection de l'environnement.


Agglopolys intègre les principes du développement durable au cœur de ses pratiques en adaptant notamment le mode d'assainissement à la densité de population : le non collectif dans les zones peu denses et le collectif dans les espaces plus denses qui justifient des investissements importants de la part de la collectivité vu la concentration de pollution produite.


Notons qu'Agglopolys s'appuie à la fois sur des technologies classiques ayant fait leurs preuves et cumulant intérêt économique et faible consommation d'énergie ainsi que sur de nouvelles technologies en assainissement non collectif, permettant de proposer un système épuratoire adapté à toutes les configurations (contraintes en terme de place...).

Valorisation et élimination des déchets

Chaque habitant d’Agglopolys produit près de 240kg de déchets par an. Pour assurer la collecte et le traitement de ces déchets, la communauté d’agglomération de Blois met à disposition des habitants différents services de proximité : ramassage en porte à porte des déchets ménagers résiduels et équipements de collecte des déchets recyclables (déchetteries, points d’apport volontaire pour le tri sélectif, conteneurs enterrés…).

 

Les enjeux environnementaux et la maîtrise des coûts de gestion des déchets vont nous conduire à nous engager collectivement vers de nouveaux comportements et une adaptation des modes de collecte des déchets : réduction des déchets à la source (moins d’emballage), plus de recyclage dans chaque foyer, traiter les déchets à la parcelle (compostage) et organiser les filières de réemploi des objets que nous jetons en déchetterie.
Agglopolys, en partenariat avec Val-éco, syndicat de traitement des déchets, mène des actions de sensibilisation à destination du grand public : emploi d'ambassadeurs du tri...

 

Voiries communautaires

Certaines voiries du territoire sont d'intérêt communautaire : elles permettent de relier les communes entre elles, de desservir certains équipements communautaires ou bien encore d'accéder aux parcs d'activités. 

 

Composées de la chaussée, des trottoirs et des accotements, elles font l'objet annuellement de travaux d’entretien ou de renforcement. Dans les parcs d'activités, l'ensemble des infrastructures et équipements publics sont gérés par Agglopolys. En dehors des parcs d'activités, Agglopolys gère uniquement la chaussée et ses dépendances. La signalisation (marquage au sol et panneaux) et l'éclairage public restant de la compétence des communes. 

 

Un effort particulier est consacré à l'aménagement et l'entretien des parcs d'activités, qui sont tous de compétence communautaire. Agglopolys est également vigilante au jalonnement et à la signalisation directionnelle de ces parcs d'activités.

 

Les fourrières automobile et animale

Destinée à contribuer au bon fonctionnement des déplacements, à assurer l’accessibilité à tous des espaces publics et à l’amélioration du cadre de vie, la fourrière automobile est l’outil opérationnel mis à disposition des services de police pour garder provisoirement les véhicules gênants et/ou polluants stationnés sur les espaces publics.
Agglopolys propose également aux habitants un service gratuit de collecte à domicile des véhicules épaves.

 

Afin de garantir la sécurité et la salubrité publique, la fourrière animale communautaire assure la prise en charge des animaux errants. Elle est aussi chargée de ramasser les cadavres d’animaux sur la voie publique.

Biodiversité

Les collectivités territoriales ont un rôle majeur à jouer pour contribuer à stopper l’érosion de la biodiversité. L’échelle locale est celle de l’action, indispensable pour mettre en œuvre les mesures de préservation nécessaires, adaptées aux enjeux et spécialités des territoires.
Avec ses actions d’information et de sensibilisation du public, des élus et des agents des communes de l’agglomération et la mise en place d'une gestion différenciée et douce de ses espaces naturels, Agglopolys agit en faveur de la biodiversité.

Prévention du bruit dans l'environnement

La directive européenne 2002/49/CE relative à l'évaluation et à la gestion du bruit dans l'environnement impose l'élaboration de plans de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE).

L'objectif est de protéger la population et les établissements scolaires ou de santé des nuisances sonores excessives, de prévenir de nouvelles situations de gêne sonore, de garantir une information des populations sur le niveau d'exposition et les effets du bruit sur la santé ainsi que les actions prévues pour réduire cette pollution.

Chaque gestionnaire d'infrastructures de transport doit élaborer le PPBE pour les voies dont le trafic est supérieur (en premier seuil) à 16 400 véhicules/jour et dont elle a la gestion : RFF pour les voies ferroviaires, l'Etat pour les autoroutes, le Conseil général pour les voies départementales, la communauté d'agglomération pour les voies d'intérêts communautaires.

La communauté d'agglomération de Blois - Agglopolys a approuvé par délibération du 22 juin 2012, le PPBE au premier seuil des grandes infrastructures de transports de son territoire et dont elle a la gestion.
Le Plan de prévention du bruit dans l'environnement d'Agglopolys du 2e seuil est en consultation publique, du 19 février au 20 avril 2015.

Consulter le Plan de prévention du bruit dans l'environnement d'Agglopolys 2e seuil  

En savoir plus sur la prévention du bruit en Loir-et-Cher

  

Chiffres clés

- 31 600 abonnés au réseau d'assainissement
- 46 stations d'épuration et lagunes
- 10 déchetteries
- Déchets ménagers : 45 000 foyers collectés
- 250 points d'apport volontaire pour le tri sélectif
- Entretien de 260 km de voiries communautaires (dont environ 60 km de zones d'activités)

Quelques réalisations

  • Extension et réhabilitation de la déchetterie de Cellettes au printemps 2011 pour offrir un outil mieux adapté aux besoins des habitants du Sud de l’agglomération.
  • Construction de nouvelles stations d'épuration à Monthou-sur-Bièvre en juin 2009, d’une capacité de 2400 équivalents habitants, et Averdon en septembre 2011 (doublement de la capacité).
  • Ouverture d’une nouvelle fourrière automobile à Blois en 2008, d’une capacité d’accueil de 40 véhicules légers
  • Mise en place d'une collecte gratuite des véhicules hors d’usage pour les particuliers, en 2011
  • Implantation, depuis 2009, de conteneurs enterrés pour le tri sélectif et les ordures ménagères dans la ZUS de Blois (pour atteindre 150 conteneurs en 2013)

Et bientôt

  • Restructuration de la station d'épuration de Sambin
  • Densification du réseau de points d'apport volontaire
  • Modernisation du traitement de l'assainissement de Chitenay et de Cellettes.