Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favorisEnvoyer cette page à un amiImprimer ce document.

À 43, on est plus forts !

L'intercommunalité est une réponse à l’émiettement communal (la France compte plus de 36700 communes !) et un instrument de l’organisation rationnelle des territoires.


 

Il existe de nombreuses structures intercommunales (syndicats, communautés urbaines, communautés de communes....). Agglopolys est une communauté d'agglomération, comme il en existait, au 1er janvier 2009, 174 sur le territoire français.

Agglopolys, la Communauté d'agglomération de Blois est un EPCI, établissement public de coopération intercommunale, regroupant 43 communes qui abordent, ensemble, le devenir de leur territoire.
L'intercommunalité leur permet d'assurer certaines prestations, comme le ramassage des ordures ménagères, l'assainissement ou les transports urbains et d'élaborer de véritables projets de développement économique, d’aménagement ou d’urbanisme.
Ces 43 communes, qui composent un bassin de vie pour 107 856 habitants, disposent de moyens importants pour les mettre en œuvre.

Qu'est-ce qu'une communauté d'agglomération ?

Une communauté d'agglomération est un établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre, regroupant plusieurs communes formant, à la date de sa création, un ensemble de plus de 50 000 habitants d'un seul tenant et sans enclave autour d'une ou plusieurs communes centre de plus de 15 000 habitants.

Par la population comme par le degré de coopération, elle se trouve à un niveau intermédiaire entre la communauté de communes et la communauté urbaine. Le seuil démographique de 15 000 habitants ne s'applique pas lorsque la communauté d'agglomération comprend le chef-lieu du département.

Les communautés d’agglomération ont été créées par la loi du 12 juillet 1999, dite loi Chevènement.