Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favorisEnvoyer cette page à un amiImprimer ce document.

Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT)

La SCOT est élaboré à l'échelle du Syndicat intercommunal de l'agglomération blésoise qui comprend les agglomérations de Blois et du Grand Chambord.

Le SCOT, document d'orientation stratégique des politiques publiques

Le schéma de cohérence territoriale (SCOT), est un document essentiel d’orientation stratégique des politiques publiques.


Il doit fixer les grandes lignes et les objectifs des politiques à conduire dans des domaines aussi divers que :

  • le développement économique
  • l’aménagement de l’espace
  • l’environnement
  • l’équilibre social de l’habitat
  • les transports
  • les grands équipements
  • les services

 


Le SCOT représente l’outil permettant de maîtriser, d’harmoniser et de coordonner, dans un cadre plus réglementaire, les conséquences spatiales de nos choix de développement. En définissant des règles acceptées par tous pour l’aménagement du territoire, il vise à faire converger les différents territoires autour d’un projet commun.

 

Un projet pour 65 communes


Pour procéder à l’élaboration du SCOT, la Communauté d’agglomération de Blois a adhéré au Syndicat Intercommunal de l’Agglomération Blésoise (SIAB), qui s’articule autour de deux groupements intercommunaux :

  • Agglopolys, la Communauté d’agglomération de Blois
  • La communauté de communes du Grand Chambord


Mettre en cohérence les projets des 65 communes qui composent son territoire est un défi du SIAB. En prenant l’initiative d’adhérer à un regroupement plus large que le territoire de l’agglomération et mieux adapté aux objectifs de développement et d’aménagement, la Communauté d’agglomération de Blois a voulu une coopération plus souple et plus ouverte des collectivités et des EPCI.

Les documents constitutifs du SCOT :
  • Le diagnostic permet d’identifier les atouts à préserver et à valoriser ainsi que les contraintes et les dysfonctionnements d’un territoire dans plusieurs domaines tels que l’environnement, l’habitat, l’économie, les transports. Consultez la synthèse du diagnostic du SCOT approuvé en 2006.
  • Le document d’orientations et d'objectifs (DOO) rassemble les prescriptions permettant la mise en œuvre du projet politique. Il s’impose aux autres documents d’urbanisme : Plan local d’urbanisme, Plan d’occupation des sols, carte communale et, demain, Plan local d'urbanisme intercommunal (PLUi).

La révision du SCOT : 2012-2016

En 2012, les élus ont lancé une révision du premier SCOT du Syndicat intercommunal de l'agglomération blésoise, approuvé en 2006. Ce dernier nécessitait en effet d'être revu pour prendre en compte notamment les évolutions législatives et de nouvelles aspirations pour le territoire.

 

Ce « nouveau » SCOT, approuvé en 2016, a un rôle renforcé : il détermine les orientations générales concernant l'organisation de l'espace et les grands équilibres entre espaces urbains et espaces à urbaniser, naturels, agricoles et forestiers.

 

Un document plus prescriptif

Le Document d'Orientation et d'Objectifs (DOO) :

  • arrête les objectifs chiffrés de consommation économe de l'espace
  • arrête les modalités de protection des espaces nécessaires au maintien et à la préservation et remise en état des continuités écologiques
  • délimite des zones d'implantation commerciale.

 

Un volet commercial

Le SCOT inclut désormais le Document d'aménagement commercial, qui exprime :

  • la stratégie commerciale pour le territoire
  • les priorités d'implantation commerciales qui en découlent
  • la localisation préférentielle des commerces de plus de 500 m² de surface de plancher.

Le Document d'aménagement commercial est consultable dans le Document d'Orientation et d'Objectifs (DOO).